Nous avons lancé un sondage sur notre page Facebook la semaine passée pour savoir quel  sujet vous vouliez que l’on développe. La gestion des blessures a été la réponse la plus populaire.

Dans ce blogue, je vais énumérer et élaborer comment éviter de se blesser, comment  gérer nos blessures et quoi faire pour qu’elles ne reviennent pas.

Dans un premier temps, il faut différencier la nature de la blessure. Est-ce que c’est une blessure suite à un coup, une chute, un mauvais mouvement ou bien elle s’est produite sans trop comprendre pourquoi? On s’est levé un matin avec une petite douleur qui s’est aggravée à force de bouger et d’utiliser notre muscle ou notre membre endolori.

Ce qu’il faut comprendre :

  • Le corps humain est un système qui fonctionne dans sa globalité
  • Qu’une blessure à un endroit spécifique est probablement la conséquence d’un dysfonctionnement du système
  • Qu’en réalité, nous ne sommes pas censés nous blesser lorsqu’il n’y a pas eu d’impact ou de chutes!
  • Lorsque tous les systèmes ont été intégrés, l’être humain est fait pour courir, sauter, nager, danser, marcher et bouger sans douleur.
  • Il est vrai que le temps peut guérir certaines blessures, mais il est nettement profitable de consulter un professionnel de la santé qui pourra nous guider dans ce processus.
  • Qu’un corps aligné n’est jamais blessé ou du moins rarement.
  • Qu’une posture déficiente créera des compensations, qui est elle-même la cause de plusieurs blessures.

Ceci étant dit, que devons-nous faire pour éviter les blessures?

Premièrement, nous voulons que notre système fonctionne au maximum de son potentiel. La façon pour y arriver est tout d’abord de créer une symétrie morphostatique, c’est-à-dire une posture équilibrée lorsque nous sommes en position statique. Car selon des recherches de plusieurs docteurs (Dr. Dominici, Dr. Chambon, Dr. Meunier-Guttin-Cluzel, Dr. Mouysset, Dr. Bricot.), ils ont conclu que ce ne sont pas tous les gens qui sont déséquilibrés qui souffrent, mais tous ceux qui souffrent sont déséquilibrés.

Un Posturologue saura quoi faire afin de rétablir nos capteurs qui constituent notre posture.

Deuxièmement, lorsque notre posture est rétablie, il faut intégrer certains patrons moteurs qui ont pu être moins bien assimilés et qui peuvent rendre certains mouvements déficients. Certains réflexes primitifs ont aussi pu être mal intégré lors de notre enfance, et cela a un impact sur comment on bouge aujourd’hui, cela affectera notre organisation neurologique. Un Posturologue spécialisé en neurologie fonctionnelle sera en mesure de créer un plan sur 1 an afin de réintégrer tous ces systèmes et d’améliorer grandement l’accès à tous les muscles de notre corps.

Troisièmement, après avoir fait nos devoirs, c’est-à-dire : rééquilibre du système postural, intégration des patrons moteurs et des réflexes primitifs, il est  temps de suivre un plan d’entrainement selon nos besoins, un Kinésiologue est l’expert dans ce domaine. Il sera en mesure de concevoir un programme contenant des exercices de mobilité, de renforcement et de stabilité afin de préparer et d’éviter notre corps à d’éventuelles blessures.

Ceci était la première partie du blogue, qui donnait les instructions à faire afin d’éviter les blessures. Il y aura une deuxième partie, qui définira ce que nous devons faire en présence de blessures.

Yann Joseph, B.Sc., Kinésiologue, Posturologue

Share This