Est-ce que vos enfants portent les bon souliers afin de développer l’arche de leurs pieds, d’optimiser la mobilité de leurs chevilles ou bien de leurs hanches? Finalement, faites-vous les bons choix pour le bien de vos enfants?

Si vous achetez les super souliers qui font de la lumière ou que vous faites porter à votre enfant les fameuses bottines solides en cuirs de chez Panda, il a de bonnes chances que non!!!

Je suis parent et lorsque vient le temps de parler du développement moteur et cognitif de mes enfants, je veux ce qu’il y a de mieux afin de maximiser leur plein potentiel. Alors, si vous êtes comme moi, je vous suggère de lire ceci!!

Dans un premier temps, on doit comprendre qu’on naît tous les pieds plats, c’est entre l’âge de 1 à 4 ans qu’on forme notre arche. Un bon moyen de laisser nos enfants développer leurs arches de pieds est de les laisser marcher pieds nus sur plusieurs surfaces différentes (gazon, plancher de bois, céramique, ciment, etc.). En plus de stimuler la composante tactile (la peau) de leurs pieds, cela va permettre une rétroaction de ceux-ci et de cette façon créer une arche plus solide. Plus il marchera pieds nus, plus il renforcera ses pieds, plus ses chevilles genoux et hanches auront un bon alignement et sa posture sera optimale. On peut comparer les pieds à une fondation d’une maison.

Il faut aussi noter que les pieds comportent 80 % des récepteurs des membres inférieurs et qu’il joue un rôle fondamental dans l’équilibre du corps et dans la plupart des fonctions motrices. Alors si on est pour enfermer nos pieds dans des souliers, aussi bien le faire dans ceux qui vont optimiser leurs fonctions. Lorsqu’il est temps de choisir des souliers à acheter à nos enfants pour protéger leurs pieds (car c’est à ça que ça devrait servir des souliers… à protéger… c’est tout), il faut choisir des souliers selon les critères suivants :

  1. Flexible : On doit être capable de les twisté, de les squeezer et de les plier dans toutes les directions. Si on est incapable de faire cela, le soulier empêchera les articulations du pied de bien bouger. Notons qu’on a 33 articulations par pied. Il est donc primordial de les laisser s’exprimer.
  2. Plat : Le soulier ne doit pas avoir un talon surélevé, les talons créer des problèmes de posture et empêche une pleine mobilité de la cheville (une moins grande flexion dorsale).
  3. Éviter les supports d’arches : Les muscles des pieds servent à quelques choses, alors pourquoi les rendre plus faibles en y ajoutant un support d’arche? C’est comparer quelqu’un qui marche en béquille sans avoir de douleurs… c’est ridicule!! C’est la même chose avec les supports d’arches.
  4. Éviter les souliers coussinés : contrairement à ce que les grandes compagnies de chaussures essayent de nous vendre, on ne doit pas porter des souliers absorbants, cela empêche d’avoir une bonne rétroaction provenant de nos pieds, car on n’a aucune sensation du sol. Ce sont au niveau des pieds et des mains qu’on peut compter le plus de voies nerveuses (nerfs), ces nerfs servent de moyen de communication vers le cerveau, il est donc important de garder les pieds près du sol. On pourrait comparer un soulier coussiné à des mitaines à fourneaux pour les mains… vous voyez vous porter ça toute la journée…?

Voici les marques de souliers que je recommande le plus : – Robeez (pour les bébés qui commencent à marcher), – Vivobarfoot (pour enfants de 2 ans et +), – Tadeevo, – Five Fingers de Vibram, – Inov-8 (les Bare XF-210).

Cet article avait comme objectif de vous informer afin de faire les meilleurs choix lorsqu’il est temps de choisir des souliers ou bottes à vos enfants. Mais vous pouvez aussi appliquer les informations pour vous, car vos pieds aussi sont importants!!

Coach_yj
Kinésiologue, Posturologue

Share This